Suivre mon actualité

Navigation

Christian Estrosi, petit fils d’immigrés italiens, né le 1er juillet 1955 à Nice (Alpes-Maritimes), est un ancien sportif de haut niveau et un homme politique français. Quatre fois champion de France de moto, ancien président du Conseil général des Alpes-Maritimes, ancien député, 3 fois membre de gouvernements auprès de 2 présidents de la République, il a été Maire « Les Républicains » (ex UMP) de Nice de 2008-2016, il est président de la métropole Nice Côte d’Azur et président de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.


Mon parcours

Aujourd'hui

Président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Président de la Métropole Nice Côte d’Azur


2015

Célèbre ses 60 ans en gravissant pour la 3ème fois de sa vie sur le toit de l’Europe, le Mont Blanc


2014

Il s’engage aux côtés du Chef Raoni dans son combat pour la préservation de la forêt amazonienne et sera le 1er homme politique à lui rendre visite dans son village répondant à son invitation.


2014

Il marie sa fille ainée à un médecin Niçois. Il réaffirme également que le mariage des couples homosexuels est une « avancée » et que la loi dite « du mariage pour tous » ne devra pas être abrogée par la droite si elle revenait au pouvoir dans les prochaines années

En savoir plus

2014

Ré-élu Maire de Nice


2013

Sortie de son second livre : « Fils de Nice »


2012

Création de la 1ere Métropole de France, dont il devient le 1er Président

Plus d'informations sur la Métropole Nice Côte d'Azur

2012

Ré-élu Député des Alpes-Maritimes


2011

Sortie de son 1er livre : « Le battement d'ailes du papillon : Bâtir un nouveau modèle économique pour plus de justice sociale »


2011

Décoré des insignes de chevalier de la Légion d’honneur, 1er maire de Nice ainsi distingué depuis Jean Médecin


2011

Lancement d’Autobleue, 1er service d’auto-partage 100% électrique lancé par une collectivité en France


2011

Elu Vice-Président de l’Association des Maires de France et président de la Commission Consultative des Polices Municipales


2009

Nommé Ministre de l’Industrie. Préférant les usines à son bureau de Bercy, il n’aura cesse de défendre en personne les intérêts de l’Etat et des ouvriers en se montrant intransigeant contre les patrons ne voyant que leurs intérêts capitalistes au détriment de l’intérêt social, position saluée par Jean-Claude Mailly, leader de Force Ouvrière le qualifiant de « meilleur ministre de l’Industrie des dernières années qui a mouillé la chemise » Il fût aussi le ministre qui a accompagné le changement de statut de la Poste lui permettant aujourd’hui d’être une entreprise encore plus rentable qu’auparavant en la rendant « imprivatisable »

Jean-Claude Mailly, un ministre de l'industrie
Christian Estrosi veut rendre la poste «imprivatisable»

2008

Il gravit le célèbre Mont Cervin


2008

Elu Maire de Nice


2007

Nommé Secrétaire d’Etat chargé l’Outre Mer. Infatigable défenseur de la France « pays aux 3 océans », il s’est notamment rendu à Saint-Pierre-et-Miquelon pour apaiser la colère des pêcheurs et a ouvert le débat d’une réforme du droit du sol sur l’ile de Mayotte.


2007

Ré-élu Député des Alpes-Maritimes


2005

Nommé Ministre délégué à l’Aménagement du territoire. Durant 2 ans, il a piloté la mise en place des pôles de compétitivité et des pôles d’excellence rurale. Il participa également au déploiement dans tous les foyers de la Télévision Numérique Terrestre (TNT)

Plus d'informations sur les pôles de compétitivité en France
Plus d'informations sur les pôles d'excellence rurale

2003

Devient président du Conseil Général des Alpes-Maritimes. Sa présidence sera particulièrement marquée par la création du plan jeunes avenir 06 la modernisation des équipements dans les communes montagnardes du département ainsi que la création des voyages de la mémoire avec les collégiens du département

Des nouvelles aides pour les 18-25 ans
Les voyages de la mémoire à Auschwitz

2002

Ré-élu Député des Alpes-Maritimes


1998

Ré-élu au Conseil Régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Il en devient le président du groupe d’opposition RPR


1997

Ré-élu Député des Alpes-Maritimes


1992

Elu 1er Vice-Président du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur


1988

Devient le benjamin de l’Assemblée Nationale


1987

Naissance de sa 2nd fille


1985

Naissance de sa 1ere fille


1985

Elu conseiller général pour la 1ere fois


1983

1er mandat politique - conseiller municipal de Nice


1977

Vainqueur d’une course en championnat du Monde de 750m3 à Dijon


1975

1er titre de champion de France de Moto


1955

Naissance à Nice dans le quartier de Nice Nord