• CcZWoXgWoAE_Q93

    Christian Estrosi rencontre Andreï Rostenko, Maire de Yalta pour la signature d’une lettre d’intention

    Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de kla Métropole Nice Côte d’Azur, a rencontré Andreï Rostenko, Maire de Yalta pour la signature d’une lettre d’intention.

    Dans la continuité du jumelage signé le 26 novembre 1960 entre la Ville de Nice et la Ville de Yalta, Andreï Rostenko, Maire de Yalta, une rencontre entre les deux responsables était organisée, en présence d’Alexandre Orlov, Ambassadeur de la Fédération de Russie en France, pour la signature d’une lettre d’intention visant au développement des liens d’amitié et le renouvellement des relations de jumelage entre Nice et Yalta (République de Crimée, Fédération de Russie).

    La délégation officielle de la Ville de Yalta était présente à Nice entre les 26 février et 1er mars 2016. Cette première visite en Europe, d’une délégation officielle de Yalta, mais aussi de la Crimée après le référendum sur son indépendance et son rattachement à la Russie, est un déplacement très symbolique.

    Yalta est la 3e ville de la République autonome de Crimée, au bord de la Mer Noire. Andreï Rostenko en est le Maire depuis 2014. Dotée d’un climat méditerranéen, la ville a conservé l’atmosphère d’une station balnéaire de la Belle époque dont la grande agglomération compte 150.000 habitants.

    La rencontre entre les maires de Nice et de Yalta visait notamment à permettre la mise en place 29’un projet de partenariat et de soutien à la candidature de « Nice, capitale d’hiver », au patrimoine mondial de l’Unesco. Une réunion de travail est d’ailleurs programmée avec Jean-Jacques Aillagon, président de la Mission « Promenade des Anglais » durant la visite du Maire de Yalta à Nice. En effet, le dossier de candidature doit inclure une « approche comparative ». Cela signifie qu’il faut comparer Nice avec d’autres sites semblables, qui ont aussi été des stations de tourisme hivernal. Et c’est le cas de Yalta qui présente des similitudes géographiques avec Nice. Nice, qui dans une certaine mesure a aussi servi de référence pour l’aménagement de Yalta. Les deux villes ont d’ailleurs toutes deux en leur temps attiré une clientèle similaire (aristocrates et classes aisées).